Image

 

Les candidats qui doivent sillonner toutes les localités de leurs circonscriptions électorales en deux semaines ne semblent pas se donner du répit. Dès le coup d’envoi de la campagne samedi à 00heures, ils étaient nombreux à descendre dans les arènes pour des opérations de charmes à l’endroit des populations.

Ce dimanche dans la préfecture de Vo, la tête de liste de UNIR Victoire Tomégah Dogbé était en meeting pour expliquer aux populations de sa localité les raisons qui doivent les pousser à voter pour le parti dont elle arbore les couleurs. A Kpélé dans le Kloto, c’est avec une messe d’action de grâce que les militants de UNIR avec à leur tête le Premier Ministre Ahoomey Zunu ont donné le ton de cette campagne.

Dans la capitale Lomé, déjà Samedi matin, trois partis politiques rivalisaient d’ardeur pour se faire admirer par les militants et sympathisants. C’est le cas de UNIR qui a profité de cette première journée pour présenter les candidats du grand Lomé au millier de militants venus très nombreux au Centre Communautaire de Tokoin. Patricia Dagban Zonvidé tête de liste de ce parti dans le grand Lomé a demandé à l’assistance de sortir massivement pour exprimer le vote en faveur des candidats de UNIR le 21 juillet pour permettre au Chef de l’Etat d’achever l’œuvre qu’il a entreprise.

Quand aux militants de la CPP, le parti de Edem Kodjo dirigé par Francis Ekon, c’est un pique-nique au palais des congrès qui a annoncé les couleurs de cette campagne. Les premiers responsables de ce parti ont annoncé que les choses proprement dites demareront Lundi.

Du côté de l’Union des Forces du Changement, c’est une caravane qui a sillonné toute la ville de Lomé ce Samedi pour le début de cette campagne électorale.

Pour le moment, chaque parti se dit confiant pour remporter le maximum de sièges. On attend néanmoins l’entrée en scène des partis de l’opposition regroupé dans le Collectif Sauvons-le-Togo et la coalition Arc-en-ciel qui négocient toujours avec le gouvernement pour un léger report du scrutin.

 

Publicités