Au premier rang des exigences de l’opposition pour prendre part aux électons legislatives figure la libération de tous les détenus dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara. Le pouvoir de Faure Gnassingbé dans un soucis d’apaisement et de décrispation a annoncé Lundi Soir la décision

Publicités